Ponts ferroviaires

Le bois synthétique FFU peut être utilisé sur des ponts ferroviaires et est comparable, d’un point de vue technique et économique, aux traverses de pont en bois naturel.

Le montage de bois synthétique FFU sur des ponts ferroviaires permet d’obtenir, à long terme, un avantage supplémentaire pour l’ingénierie des ponts. Il s’agit également d’un matériau non polluant.

Utilisation pratique

En 2015, un nombre important d’exploitants ferroviaires utilisent du bois synthétique FFU sur une longueur de voie de plus de 1400 km.

En Europe, le bois synthétique FFU est utilisé depuis 2004, toujours à la plus grande satisfaction des clients.

Il est utilisé dans les pays suivants : Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Autriche, Suisse, Serbie et Hongrie.

Le montage du bois synthétique FFU est toujours effectué par des entreprises ferroviaires et de construction spécialisées de manière précise, rapide et compétente.

Intervalles d’entretien

Pour la majorité des entreprises ferroviaires, la disponibilité maximale des voies est un objectif prioritaire.

C’est l’objectif que vise, par exemple, la société Wiener Linien, avec les intervalles d’entretien suivants pour les ossatures de ponts :

  • Protection anticorrosion après 30 ans
  • Changement des rails après 30 ans
  • Construction en acier après 50 ans
  • Changement des traverses de ponts en FFU après 50 ans

Lors de l’application des directives mentionnées ci-dessus, l’exploitant ferroviaire ne doit prévoir un blocage de longue durée des voies, qui provoque des perturbations considérables de l’exploitation qu’après 50 ans.

© All rights reserved