Université Technique de Munich 2013 – 12 cm

Trafic local 10 cm et lignes principales 12 cm

Les essais ont été effectués sur des traverses en bois synthétique FFU de dimensions 10 x 26 x 260 cm (trafic local) ou de 12 x 26 x 260 cm (lignes principales).

Essais effectués (liste non exhaustive) :

  1. Comportement de la traverse sous l’effet de charges verticales et horizontales lors de l’essai de fatigue par vibrations avec bras en ciseaux. Pose dans le lit de ballast en conformité avec la DIN EN 13481-3.
  2. Essais statiques et dynamiques de la traverse en bois synthétique en conformité avec la DIN EN 13230-2.
  3. Essais d’extraction sur les tirefonds selon DIN EN 13481-2.

Essai de fatigue au milieu de la traverse

Un essai de fatigue avec 2,0 millions de cycles de charge a été effectué au milieu de la traverse conformément à DIN EN 13230-4.

Une charge jusqu’à 65 kN a ensuite été appliquée. Un essai de fatigue avec un couple de 23 kNm a ensuite été effectué.

Ce couple correspond à une charge par essieu de 250 kN et à une vitesse de train v ≥ 200 km/h.

Pendant l’essai de fatigue avec 2,0 millions de cycles de charge, aucun endommagement de la traverse n’a pu être constaté.

Essai de fatigue par pression sous la semelle des rails

Cet essai a été effectué conformément à DIN EN 13230-2 (traverses en béton précontraint).

Pour l’essai en continu, une charge de 150 kN a été choisie. Cela correspond à une charge par essieu de 250 kN et à une vitesse de train v < 200 km/h.

Avant l’essai en continu, une charge statique de 1,2 x 150 kN = 180 kN a été appliquée.

Après l’essai en continu, la charge statique a été augmentée à 2 x 150 kN = 300 kN.

A l’aide de la plaque nervurée Rph1 de dimensions 160 mm x 345 mm, l’essai de fatigue a été effectué sous la semelle de rail au niveau de deux traverses (hauteur 120 mm).

En outre, sous la plaque nervurée, une plaque intermédiaire en matière plastique avec une hauteur de 5 mm a été montée.

La première traverse a été sollicitée avec 5,0 millions de cycles de charge et la deuxième traverse a été sollicitée avec 2,0 millions de cycles de charge.

© All rights reserved