Université technique de Munich en 2008 – 16 cm

Etudes réalisées sur le bois synthétique FFU®

  • Essai de fatigue par vibrations avec bras de ciseaux
  • Effort de traction dans le tirefond
  • Essai d'extraction tirefond
  • Essai de choc
  • Résistance électrique
  • Essai statique au milieu de la traverse
  • Essai de fatigue au milieu de la traverse
  • Essai de pression statique
  • Essai de flexion statique à basse température R = RT et R = - 10°C

Essais de déraillement

L'essai de choc, qui doit simuler un déraillement, consiste à faire tomber un poids de 500 kg.

Après 2 essais au même endroit, le bois synthétique FFU présentait seulement l'aspect d'un « boudin ». La traverse FFU a conservé sa forme même après cette simulation de déraillement et garantit ainsi la conservation de l'écartement des rails en cas de déraillement.

Essais à basses températures

Pour analyser le comportement de la traverse FFU à basses températures, les traverses ont été stockées a -20°C.

L'essai qui a suivi a montré que même à des températures extrêmement basses, des caractéristiques techniques identiques ont été obtenues et les fibres du bois synthétique FFU ne sont pas devenues friables.

© All rights reserved